Coléoptères des bouses…

Louis Guillaume, étudiant à Angers en Master II Gestion de la Biodiversité dans les Socio-écosystèmes, est accueilli cette année en stage à la LPO Auvergne (qui co-anime le groupe local du Bourbonnais avec le CEN Allier).

Il travaille sur les coléoptères coprophages présents dans des prairies pâturées par les bovins, dans 12 fermes, dont celle de Colin (ferme du Barbuzar). Il a pour objectifs d’étudier trois variables et de voir leur influence sur les insectes : 

  • L’utilisation d’antiparasitaires (type de molécules, mode d’administration et période d’administration)
  • Le chargement de pâturage (= la quantité de bovins à l’hectare)
  • Le nombre de kilomètre de haies et la superficie en bois et forêt dans un rayon d’1 km autour des sites étudiés.

Louis a rencontré les 12 éleveurs pour comprendre leurs pratiques et créer du lien, puis il a posé 5 pièges chez chacun d’eux, qu’il appâte avec des bouses fraîches (miam miam). La bouse attire les coléoptères qui les cherchent pour s’y reproduire et déposer leurs œufs.

Le travail est en cours, nous aurons des résultats en fin d’année.