Une micro-filière pour la biodiversité sauvage et domestique

Micro-filière Biodiversités maraîchines : vidéo à voir et à revoir

Faire du lien entre ce que nous mettons dans notre assiette et la protection de la nature

En Vendée, des éleveurs du réseau Paysans de nature, la LPO et 2 magasins biocoop créent une micro-filière favorable à la biodiversité.

Regroupant une vingtaine d’éleveuses et éleveurs de l’Association pour la Valorisation de la Race Bovine Maraîchine et des Prairies Humides, le magasin Biocoop Maraichîne de Challans, le magasin Biocoop Grain de Sel de Saint-Hilaire de Riez et la LPO Vendée, cette micro-filière de viande bovine a reçu le 2ème prix de la Fondation du Patrimoine dans la catégorie “agrobiodiversité animale”.

Ce reconnaissance, grâce à ce prix, vient souligner l’engagement de ces fermes d’élevages en faveur de la préservation de la biodiversité sauvage et domestique, ainsi que celui des magasins Biocoop partenaires, celui des consommateurs, aux côtés d’un association de protection de la nature comme la LPO Vendée.

Présentation de la micro-filière Biodiversités maraîchines

Vidéo réalisée par la fondation du patrimoine

Que représente la micro-filière pour chacun des partenaires du projet

Pour les éleveuses et éleveurs

Les éleveurs s’engagent dans une démarche collective d’approvisionnement.
Cela leur permet :

  • de mieux gérer leurs débouchés,
  • de se former,
  • de communiquer sur leurs actions favorables à la biodiversité,
  • d’associer les citoyens à cette réflexions.

Pour les 2 magasins Biocoop

Les magasins Biocoop Maraîchine (Challans) et Grain de sel (Saint-Hilaire-de-Riez) peuvent ainsi proposer à leurs clients une viande bovine non seulement bio, mais aussi locale, issue d’élevages engagés pour la défense de la vie sauvage et de la biodiversité domestique.

Pour la LPO Vendée

C’est une nouvelle opportunité d’expérimenter l’outil “Dialogue Permanent pour la Nature” et d’impliquer des citoyens pour une alimentation respectueuse de la nature.

Les visites de fermes permettent d’engager des discussions sur des thématiques aussi variées que

  • le bien-être des animaux,
  • l’inondation des prairies au printemps,
  • le développement des haies bocagères,
  • le retour vers la prairie naturelle,
  • le pâturage de roseaux et autres végétation “atypiques” en élevage,
  • l’accueil du public à la ferme…

Les partenaires de la micro-filière Biodiversités maraîchines

Ce projet n’aurait pu voir le jour sans le soutien financier de

Fondation du patrimoine
Prix pour l'agrobiodiversité animale attribué par  la fondation du patrimoine
Prix pour l’agrobiodiversité animale attribué par la fondation du patrimoine